Mon premier mois à Brussels

bxl

Le 23 janvier je suis partie de la Suède pour l’aventure Bruxelloise. Quand j’étais à l’aéroport d’Arlanda à Stockholm j’avais des émotions mélangées. D’un côté je ne voulais pas quitter la Suède parce que ce pays m’offert beaucoup des expériences intellectuelles, investigations linguistiques et surtout d’amitiés. D’un autre côté, j’étais contente parce que toujours je voulais vivre au Belgique, un pays autant diverse mais au même autant similaire de Chypre, mon pays natal. Entre de mes premières impressions c’est que l’évolution du contexte historique au Belgique est en peu pareil de celui de l’île de Chypre.

Au Belgique et à Chypre sont coexistent des gens aux diverses identités culturelles et linguistiques. Le Belgique est un petit pays en comparaison avec  les pays voisins et Chypre est une petite île située à la Méditerranée. Au cas du Belgique le monde germanique doit coexiste avec le monde romance dans un espace assez petit. Par contre, à Chypre les grécophones doive coexister avec les turcophones dans un espace encore plus petit. En général, l’intolérance entres les diverses communautés est assez présente dans ce deux pays. Cependant, au Belgique et à Chypre il y a beaucoup de gens qui embrassent tous les identités culturelles et sont bilingues. Cela me donne espoir de suivre lutter pour la réunification de mon pays natal même-ci je suis à l’étrangère.

En général, chaque journée est une autre expérience linguistique et culturelle. En outre, j’approfondis mon investigation linguistique, culturelle et historique en interagirent avec des gens néerlandophones. Hier, j’ai commencé à apprendre quelques mots en néerlandais et ainsi connaître un autre aspect de ce pays. A partir de cette semaine un nouvel chapitre dans ma vie sera écrit. Il inclura mon expérience de plonger encore plus dans le monde germanique, un voyage qui a commencé pendant mon séjour en Suède. De plus, je vais évoluer mes connaissances dans les filières des arts, de la culture et de la philosophie politique. La curiosité pour l’inconnu conduira à l’apprentissage et le combat d’ignorance.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s