Deux belles chansons grecques qu’intègrent des messages politiques.

Mes connaissances en France, au Belgique, en Espagne, au Portugal, en Suède, aux États-Unis et en Amérique Latine souvent me demande quelle sont mes chansons préférées de la musique grecque. Franchement la réponse est assez difficile parce que la musique grecque est assez riche. En outre, beaucoup des compositeurs, musiciens et chanteurs d’origine grecque sont tellement connus au niveau global. La création culturelle en Grèce, comme partout ailier au monde, reflets les obstacles et les soucis du peuple. En outre, beaucoup des morceaux artistiques incorporent des messages politiques. Personnellement, je suis politiquement engagée  parce que d’après Jean-Paul Sartre «pour justifier notre existence il faut être politiquement engagés». Par conséquent, j’ai choisi à vous présenter deux chansons grecques qui inclussent des messages politiques et surtout des idées universelles de la lutte des peuples.

L’une est intitulée «Malamatenia Logia (Malamatenia Logia)», une proche traduction en français peut-être des paroles d’or ou des bonnes paroles. Cette chanson, décrire la situation en Grèce pendant la dictature des colonels. Un régime qui établit le peur et la restriction des libertés fondamentales. Spécifiquement parle des luttes du mouvement ouvrier, les exécutions des gens pendant la dictature, la répression et surtout de la censure. Les paroles sont été écrites par Manos Eleftheriou et la musique a été composée par Yiannis Markpoulos. La dictature voulait superviser la production artistique pour contrôler la diffusion des messages politiques.  Ainsi, la censure empêche la créativité et le développement d’une esthétique avancée. Les arts et la culture augmentent la capacité de réfléchir, une chose qui peut-être mobiliserait les gens à protester contre les différents régimes.

Ma version préférée de cette chanson celle-ci:

L’autre est intitulée «Koliga gios (Κολλήγα γιος)». Le grec mot «koligas» dérive du latin «collega» et dénote des gens qui travaillaient aux querelles. Autrement dit, ils travaillaient toute la journée et autant bien la soirée sans gagner beaucoup d’argents. Quelques fois ils habitaient à la plantation aussi.  Cette chanson, ont deux points de vue assez importants. D’un côté, elle décrire la lutte de la classe ouvrière au fils des ans. D’un autre côté, elle parle de la conformation des gens au système, un paramètre qui les dissuade à lutter pour leurs droits. Les paroles sont été écrites par Yiannis Negrepontis et la musique a été composée par Loukianos Kilaidonis.

Personnellement, j’essaye à éviter à me conformer aux règles imposés par différents institutions de pouvoir. Ce n’est pas du tout facile parce que je suis part de cette société. Néanmoins, je continuerai à lutter avec les peu moyens que je possède pour l’amélioration de l’espace que  je vis. Je vous souhaite une bonne écoute. Je vais vous proposer plus des chansons grecques bientôt.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s